Twin Rivers Annoncé Des Projets Visant À Positionner L’entreprise Pour L’avenir

High Volume Catalog, Fast Food Packaging, Bread Bags and Financial Statements are key markets for PM8

Capital investment positions the business for the future by upgrading its largest paper machine to better serve key markets.

Madawaska, Maine (6 Juin 2016) – La papetière Twin Rivers a annoncé aujourd’hui qu’elle investirait environ 12 millions de dollars dans ses installations de Madawaska dans le cadre d’un réalignement stratégique afin de se concentrer sur les segments du marché en croissance et de maximiser la productivité.

« Notre industrie a connu beaucoup de changements au cours de la dernière décennie, et nous devons continuer à innover et à positionner Twin Rivers pour l’avenir, a déclaré le directeur de l’exploitation, John Reichert. Notre repositionnement stratégique nous a amenés à examiner nos actifs reliés à la fabrication du papier, et nous irons de l’avant en apportant des améliorations considérables à notre plus grosse machine dans le système, la PM8, qui sera terminée en 2017. De plus, ce repositionnement donnera lieu à l’arrêt définitif de la PM3 à la fin juillet, ce qui nous permettra d’améliorer la productivité dans toutes nos activités ».

Twin Rivers prévoit investir environ 12 millions de dollars dans la PM8 afin d’augmenter de façon radicale les capacités de la machine et d’élargir les marchés servis par l’actif le plus important du système de fabrication de papier de Twin Rivers. Cette modernisation établira la PM8 comme l’un des plus gros producteurs de papiers de spécialité de faible grammage en Amérique du Nord, idéalement positionnée pour appuyer les initiatives de croissance stratégique tout en renforçant la gamme de papiers fins d’édition de l’entreprise, en tête de liste dans l’industrie. La machine qui sera mise hors service, la PM3, est l’une des machines les plus coûteuses de l’usine; c’est une machine plus vieille, plus lente et plus petite qui produit une variété de catégories de papiers couchés et non couchés.

« Twin Rivers ne prend pas ce genre de décisions à la légère, et nous reconnaissons qu’il y aura des conséquences sur l’emploi de quelque 49 de nos associés. Nous travaillerons de près avec ces personnes et leur syndicat pour faciliter la transition, et nous offrirons toutes les ressources possibles pour les aider, a dit M. Reichert. Cependant, nous avons aussi la responsabilité de prendre des décisions stratégiques pour l’avenir de l’entreprise, nos quelque 1 000 associés et les 5 800 personnes qui comptent sur les activités de Twin Rivers dans les régions où nous sommes présents ».

Les investissements en capital qui ont été annoncés aujourd’hui porteront les sommes stratégiques investies jusqu’à présent à plus de 47 millions de dollars depuis que l’usine a changé de mains en 2013. Twin Rivers exploite trois autres machines à papier qui fabriquent une gamme d’emballages spéciaux, d’étiquettes et de papier d’édition, offrant des choix pour le contenu en fibres, les caractéristiques fonctionnelles, l’esthétique et la durabilité. L’entreprise est connue pour la rapidité de ses innovations et son engagement envers le codéveloppement.

Twin Rivers est un élément essentiel de l’économie de la région. Une étude sur l’incidence économique menée en a 2014 par Gardiner Pinfold Consultants Inc., de Sackville au Nouveau-Brunswick, a montré que Twin Rivers génère annuellement un apport économique de 268 millions de dollars canadiens grâce à ses activités au Nouveau-Brunswick et d’environ 344 millions de dollars américains grâce à ses installations du Maine.

**********

Contact avec Les Médias:

États-Unis :

(207) 523-2355

Canada :
Paul Black
(506) 737-2602